La grande histoire des fêtes de Noël

Eglise illuminée à NoëlLes fêtes de la Nativité se célèbrent chaleureusement en famille autour d’un repas succulent, dans une ambiance très festive, où l’on se remémore les histoires d’antan, car Noël est avant toute chose une tradition.

Une fête qui se célébrait déjà dans l’Antiquité

Tous les ans, à chaque fête de la Nativité, je me rappelle très bien des veillées de Noël de mon enfance. Après le repas, nos bols de lait brûlant à la main, confortablement au chaud sous un plaid, avec mon frère et ma sœur, nous nous retrouvions autour de ma grand-mère qui nous racontait les contes et légendes de Noël.

Ainsi, c’est de cette manière que j’ai appris la véritable origine de cette importante fête chrétienne. Et aujourd’hui, même si le 25 décembre est encore dans quelques mois, c’est avec un grand plaisir que je partage avec vous la grande histoire des fêtes de Noël, pour que plus tard, vous le transmettiez aussi à vos enfants.

Mais, saviez-vous que même si cet évènement commémore la naissance du Christ, c’est une fête païenne qui existait déjà dans l’Empire romain ? Cette dernière était donnée en l’honneur de Mithra, une divinité indo-iranienne de la lumière qui était très adorée par les légionnaires romains. Une dizaine de jours de festivité qui intervenait à la fin du solstice d’hiver et coïncidait à la fin de l’année du calendrier romain.

Et parce que cet évènement était très important pour les Romains, l’empereur Constantin décide au quatrième siècle de chevaucher la fête de la Nativité à la célébration de Mithra. L’objectif de ce dernier est de faire en sorte que les traditions de Noël s’intègrent facilement dans les coutumes et les habitudes de cette époque.

Crèche de Noël

Noël au fil des siècles

Sinon, il est à rappeler qu’à ses débuts, la religion chrétienne ne célébrait pas la Nativité. Aucun texte des évangiles ne fait d’ailleurs référence à Noël. Et c’est seulement au quatrième siècle, avec l’arrivée du pape Liberus que Noël fait partie des grandes traditions chrétiennes.

Toujours au même siècle, la date du 25 décembre est aussi adoptée par l’Église d’Orient de l’initiative de Grégoire le Théologien. Pour cause, la naissance du messie se célébrait le 6 janvier, plus précisément l’Épiphanie chez les Orthodoxes. Et pour ce qui est de la codification des cérémonies de la nativité, je crois me rappeler que cette dernière revient à l’empereur Théodose au cinquième siècle.

Par la suite, les années 506 et 529 sont des tournants importants dans la commémoration de la Nativité étant donné que Noël a été décrété fête chrétienne obligatoire et donc jour férié. C’est également à cette époque que sont données des messes de minuit.

Le Moyen-Âge sera alors marqué par la propagation de cette tradition exclusivement chrétienne en Irlande, en Allemagne, en Angleterre, mais également aussi dans les contrées scandinaves. Et c’est pendant la Renaissance qu’apparaissent les premières crèches en Italie.

Écrit par Tommy le dans Traditions de Noël

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : nj4njemb3s