Pourquoi offrir des cadeaux à Noël ?

Cadeaux de NoëlAvant d’être un événement commercial comme aujourd’hui, la fête de Noël était d’abord religieuse et familiale. La tradition des cadeaux, elle, a perduré pour le plus grand bonheur des bambins et des magasins...

Si Noël rime ainsi avec cadeaux, quelle en est l’origine ? Pourquoi offre-t-on des présents au-delà du simple fait de "suivre le mouvement" ? Découvrez la teneur première de cette coutume.

Des cadeaux plein les chaussettes

La tradition de l’échange et du don remonte à des millénaires, notamment au temps des Romains qui s’échangeaient des présents lors de la fête des Saturnales célébrant le solstice d’hiver. En Occident, c’est à partir du XVIIIè siècle que se répand l’idée de faire des cadeaux à Noël, comme représentation symbolique des présents faits à l’enfant Jésus par les Rois mages.

Parallèlement, une tradition liée à Saint Nicolas (évêque prodigue qui a "inspiré" la légende de notre Père Noël) explique l’usage des chaussettes censées recueillir les cadeaux : Saint Nicolas, qui venait en aide en pauvres, serait entré dans la maison de jeunes filles démunies un soir de Noël, et aurait fait tomber des pièces de monnaie dans la cheminée. Or, les habitantes venaient de laver leurs bas, qu’elles avaient justement mis à sécher dans la cheminée – et y trouvèrent le lendemain le précieux "don" ! D’où cette drôle d’histoire de bas/chaussettes suspendus à la cheminée, en espérant s’attirer les bonnes grâces du bienfaiteur...

Une tradition qui a bien évolué

tradition des cadeaux de Noël

Après avoir été accrochées à la cheminée, puis au sapin lorsque l’usage de celui-ci s’est répandu, les chaussettes ont été finalement remplacées par des souliers. La seule explication dont nous disposons serait la démocratisation de ces derniers !

Par extension, on peut aussi y voir l’avènement d’une fête de Noël "pour tous", moins religieuse donc moins basée sur la charité faite aux plus démunis. Par la suite, les légendes qui constituent parfois encore le folklore de Noël (comme celle des petits lutins venant déposer les cadeaux dans ces mêmes souliers) sont venues se greffer à cette "base" à la fois d’origine religieuse et superstitieuse.

Puis, la paganisation de ces usages et le consumérisme nous ont peu à peu amenés à délaisser ces aspects dans les pays occidentaux. La tradition des cadeaux, largement reprise en dehors du contexte religieux, car c’est un plaisir avant tout, fait ainsi toujours partie de nos fêtes de Noël – mais la réalité commerciale a eu raison de leur signification originelle.

Le cadeau comme récompense

Au-delà du principe de don, d’une attention particulière adressée à quelqu’un, les cadeaux de Noël sont souvent présentés aux enfants comme soumis à condition : typiquement, celle d’avoir été sage durant l’année. Ce code se rattache au folklore de Saint Nicolas distribuant des cadeaux aux enfants disciplinés, tandis que son confrère le Père Fouettard dispense une raclée aux vilains garnements ! ...

Écrit par Tommy le dans Traditions de Noël

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : e868fbcb6n